MKP

Les Nouveaux Guerriers, ou comment redessiner le rite d’initiation à la masculinité version 21ème siècle. Oui vous avez bien lu, il s’agit bien d’un rite d’initiation à la masculinité, créé par des hommes pour des hommes (adulte).
Etrange idée que voilà. Nous sommes en occident, en 2015, pourquoi diable voudrions-nous repasser par ce genre de processus qui appartient plutôt aux tribus des pays en voie de développement ou autres peuples dit primitifs. Vraiment, what’s the point ?
Avant d’assister à une soirée de retour de ces hommes fraichement initiés, et qui leur permet de témoigner de leur ressenti, cela ne me serait pas venu à l’esprit. Pourtant, un soir d’avril 2013, tout a basculé et je me suis retrouvé inscrit pour mon initiation quelques heures plus tard.

MKP-Globe-Logo

Si vous suivez ma page facebook, vous aurez peut-être vu passer une annonce pour une autre de ces soirées de retour qui a eu lieu jeudi passé. C’est l’impulsion qui me pousse à rédiger cet article, car ce qui se partage et se dévoile pendant ces témoignages est tellement fort et authentique que ça vous laisse difficilement indifférent. Je me le suis rappelé.

Histoire

Le MKP a été fondé au début des années 80 par trois américains, un universitaire spécialisé dans les rites, un psychologue et un ancien marines. Conscients de l’évolution de la société avec notamment l’émancipation de la femme et la nouvelle place que prend celle-ci, ils ont décidé de créer un premier week-end d’initiation. Ce dernier permettrait aux hommes en quête de plus de cohérence dans leur vie et soucieux de trouver leur juste place d’être soutenus, encadrés, accompagnés et responsabilisés dans leur démarche.
Les rites de passages existent depuis la nuit des temps. Généralement les hommes du village se réunissent et emmènent avec eux les plus jeunes, qui une fois de retour, seront aux aussi considérés comme des hommes. Ce processus permet à la personne de donner un sens plus grand à son existence, plus global. De toucher à ses valeurs profondes et donc d’être au service de la vie plutôt qu’autre chose.

« Méfiez-vous de ceux qui n’ont pas été initiés car c’est eux qui mettent le feu aux villages juste pour sentir la chaleur des flammes »

Cette citation souligne l’importance de donner du sens à sa vie, car sans direction les hommes se perdent et font du mal autour d’eux.

Le week-end

Ah ben non, ça je ne peux pas vous le partager, ce serait priver les futurs hommes qui y participent d’un joli cadeau.
Enfin, je peux néanmoins vous parler de ce en quoi cela m’a touché, après tout c’est ce que l’on retrouve dans une soirée de retour.
Il y a donc deux ans que j’ai été initié, que je me suis avancé pour plus de responsabilités, d’autonomie, de courage, d’intégrité. Whaou c’est beau dis comme ça.
Dans les faits ce n’est que le début d’un nouveau chemin, mais un chemin balisé, où jamais vous n’avez à être seul. Plus de 50000 hommes ont déjà été initiés à travers le monde depuis 30 ans. Où que vous alliez vous êtes susceptible de croiser un nouveau guerrier, un frère, et c’est tout à fait réjouissant comme nouvelle. Tout simplement parce que ces personnes, nous, sont capables de se réunir et d’échanger avec une empathie et une authenticité naturelle que l’on a peu l’habitude de rencontrer au quotidien dans notre société.
Lorsque vous entendez un homme témoigné que pour la première fois de sa vie il a ressenti de la part d’autres hommes une bienveillance inconditionnelle, vous ne restez pas indifférent. Pour la première fois de sa vie. Et je ne parle pas d’un jeune de 20 ans.
Beaucoup de choses arrivent pendant ce week-end, plusieurs étapes importantes, pour finalement se rejoindre soi, toucher le cœur du cœur pour retourner ensuite dans le quotidien avec la conscience et la connaissance de nos plus belles ors. Nécessaire et indispensable pour ceux et celles qui nous entourent. Nécessaire pour mieux cerner les contours de ce qui nous freine pour nous épanouir. Nécessaire pour donner notre part à l’humanité et la faire grandir.

Changer le monde, un homme à la fois.

Suis-je un idéaliste ? Je ne le pense pas, je suis bien trop conscient de la réalité de ce monde et du temps qu’il est nécessaire pour que les consciences s’éveillent. En revanche je suis un optimiste convaincu et je pense que je m’accrocherai toute ma vie à croire en un avenir plus radieux pour l’humanité.
Donc chez MKP, on reste aussi bien les pieds sur terre. Ce n’est pas une communauté qui vit déconnectée de la réalité, tout le contraire. Chacun est libre de se rencontrer une fois par mois lors de soirées de partages ou non, on ne s’engage pas pour une durée déterminée ou quoi que ce soit. Si l’homme initié ne souhaite plus jamais entrer en contact avec le MKP c’est son choix, personne ne le retiendra.
On ne change pas le monde en lui tirant dessus, ni en lui criant dessus d’ailleurs. La seule chose que l’on puisse faire c’est être là et le soutenir dans sa croissance, à son rythme. Et ça, ça change tout.

Tous les renseignements nécessaires se trouvent sur le site du MKP pour l’Europe francophone : www.mkpef.org
Vous y trouverez aussi les dates des soirées de retour qui sont ouvertes au public, elles ont lieu quelques jours après le week-end d’initiation. Si vous êtes curieux, sincèrement, allez en voir une, vous serez forcément interpellé.
Vous pouvez aussi me contacter directement si vous avez des questions ou si quelque chose n’est pas clair pour vous, je serais heureux de vous répondre.

Belle aventure de la vie à toutes et à tous,

Vivien

Retour à la liste des articles

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter