S’émerveiller ou criser

L’été en Belgique, c’est quand il pleut des litres d’eau sur les routes, c’est toute l’année en fait.
J’avoue, elle était facile. Mais pour un 22 juin, c’est pas la joie là-dehors. Dedans par contre, c’est tout autre chose.

emerveille

Être en colère, aigri, envieux, jaloux, etc… Cela vous est sûrement déjà arrivé, peut-être même encore tout récemment, envers un ami, un membre de votre famille ou votre conjoint(e).
Ce n’est pas simple d’être détaché de toute animosité et tensions au quotidien, nos sensations et nos émotions ne sont pas figées, elles agissent et interagissent en permanence avec nos pensées et l’extérieur. L’adaptation est constante.

Alors, quand parfois les choses deviennent trop lourdes à l’égard de quelqu’un, une bonne astuce à garder avec soi pour couper court aux envies de meurtre, c’est de s’arrêter un instant, et de choisir de contempler l’autre au meilleur de lui-même. Je m’explique.

Tout d’abord sachez que cette méthode est applicable devant n’importe qui, et il n’est pas indispensable d’avoir un problème avec l’autre pour prendre soin du lien qu’on a à lui, à elle.
Voilà donc comment procéder :

  • Dans un lieu au calme chez vous, au parc, n’importe où, prenez de quoi noter et consacrez quelques minutes pour vous mettre face à la ou les personnes sur lesquelles vous souhaitez travailler.
  • Commencez par faire la liste de ce que vous voyez du meilleur de l’autre, comment vous la percevez (soyez honnête et restez collé au réel plutôt que de vous accrocher à ce qui vous dérange).
  • Ensuite, analysez ce qui, en vous, vous gêne pour voir le meilleur de cette personne (Attention, il ne s’agit pas ici d’énumérer les attitudes de l’autre mais bien d’observer chez vous ce qui freine à l’aimer et l’accepter librement. C’est un exercice d’humilité, c’est savoir se reconnaître avec ses faiblesses et ses limites, et oser regarder ce que l’autre vient réveiller de dérangeant en soi).
  • Prenez maintenant un moment pour laisser la place à la contemplation et à l’émerveillement, de ce que vous percevez de cette personne et de ce qu’elle peut vous apporter et vous apprendre (et de tout ce qu’elle a peut-être déjà fait 😉 ).
    Ne soyez pas impressionné par ce dernier point, et cette proposition inhabituelle, c’est à votre portée et les résultats pourraient vous impressionner.

Lorsque j’ai utilisé cette méthode pour me faire encore plus proche des gens qui comptent pour moi, j’ai vraiment été saisi par la force de mon ressenti. Toucher un amour inconditionnel et se laisser faire, c’est juste précieux, et d’autant plus époustouflant quand cet amour est tourné vers une personne avec laquelle la relation est conflictuelle.
Faire évoluer notre relation aux autres, dans le bon sens, c’est possible. Et ça ne tient qu’à nous. 

Une dernière chose avant de vous y mettre : ne doutez pas de vous, et ne quittez pas des yeux le beau et le bon de votre sujet d’étude. Plus cela vous semblera difficile, plus vous récolterez les fruits de vos efforts. 

C’est ce que je vous souhaite en ce début d’été 🙂

Vivien

Retour à la liste des articles

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter