Solidarité

Septembre. Rentrée. Blues. Et… nouveautés !

Deux mois d’été déjà écoulés, nous voici à l’aube de reprendre nos activités quotidiennes, d’en créer de nouvelles, de pérenniser les rencontres de ces dernières semaines. Je ne sais pas vous, mais moi chaque année je me donne l’opportunité de découvrir de nouvelles personnes. Leurs histoires, intenses ou cocasses m’accompagnent désormais sur ma route. En voilà de belles richesses intérieur ! Les cadeaux que l’on se fait quand on prend la peine de mieux se connaître, quand on ose se dévoiler et se montrer à l’autre sans artifice, c’est surprenant et ça change tout.

etoile

À l’heure où des dizaines de milliers de personnes fuient leur pays en guerre pour tenter de retrouver la paix si essentielle à notre développement et notre épanouissement, partager des expériences de solidarité me semble opportun et bienvenue. Lire les actualités ces derniers jours n’est effectivement pas réjouissant, et d’un autre côté c’est important. Écouter, comprendre, accueillir, pour aller à l’encontre des discours haineux alimentés par la peur. Mais comment s’y prendre ?

Découvrir et redécouvrir la joie d’être ensemble, sans technologies, est indispensable. J’insiste sur ce « sans technologies », car bien que cela puisse nous rapprocher et nous permettre de communiquer plus facilement et plus rapidement, je constate toujours et encore (même pour moi) trop d’isolement et de fuite vers les écrans. Le contact humain se raréfie, devient superflu, finalement étranger.

Communion

Comme dit plus haut, chaque année pendant une semaine en été je fais la rencontre de jeunes et moins jeunes de toute l’Europe et même au-delà. C’est une véritable explosion multiculturelle, la mixité est totale et phénoménale. Lire des articles, voir des journaux télévisés ou des documentaires, c’est une chose. Vivre ensemble est une toute autre expérience. Naturellement ouvert d’esprit et anglophone, ce n’est pas trop difficile pour moi de m’accoutumer à toutes ces différences. C’est même un plaisir.

Pendant une semaine nous avons été invité à réfléchir ensemble à de nouvelles solidarités possibles pour nos sociétés. Chaque journée était ponctuée d’interventions de différents acteurs engagés pour plus d’humanité (journalistes, milieux associatifs, personnalités politiques ou religieuses, vous, moi, etc…). Pour être honnête, ce fut sept journées particulièrement éprouvantes tant la quantité d’informations captées était importante. Éprouvant mais enrichissant, à tout point de vue. J’ai pu découvrir bon nombre d’initiatives, partout dans le monde, qui m’ont donné le sourire et rempli le cœur d’espérance pour l’avenir. Le changement est en marche, il suffit de savoir où regarder, et aussi de choisir d’en faire partie. C’est petit pas par petit pas que tous ensemble nous mènerons nos sociétés et nos enfants vers un monde plus juste et plus équitable pour tout un chacun.

Démarcher son cœur pour avancer

Le confort me pousse souvent à me reposer sur mes lauriers, à stagner plutôt qu’à aller de l’avant. Moins on en fait, moins on en fait. C’est étrangement vrai, mais c’est tout sauf une fatalité. L’expérience de solidarité que j’ai faite pendant cet été, que ce soit avec ma famille ou lors de cette semaine colorée n’a pas fait de moi un autre homme. Je suis le même, à la seule différence que j’ai une nouvelle occasion de devenir encore meilleur, car tout au long de notre vie on a cette chance de pouvoir s’améliorer et grandir. Y’a-t-il des personnes que vous admirez tout particulièrement ? Des modèles pour vous, des exemples, ou des sources d’inspirations. Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi votre attention se porte sur cette ou ces personnes ? Interrogez-vous. Qu’est-ce que l’autre dit de qui vous êtes en profondeur ? De ce dont vous aspirez au plus profond de vous-même. C’est révélateur de ce qui vous anime, de ce qui vous constitue. Et c’est moteur pour votre croissance.

Être ensemble pour mieux se découvrir soi-même ensuite. Les autres sont là pour nous montrer le chemin, on a juste à porter notre attention au bon endroit et tout ira bien.

J’ai tant reçu… que je ne sais plus où donner de la tête. J’avoue être un peu perdu par moment, mais c’est normal, les choses doivent encore un peu décanter. Mais déjà, des initiatives et une certaine créativité émergent de ma personne. C’est excitant et promet d’être passionnant 🙂

Je vous souhaite donc d’oser la rencontre, elle vous mènera à plus de vie et plus d’envies, je peux vous le garantir.

Vivien

Retour à la liste des articles

Rétrolien depuis votre site.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter