Code éthique

Bienveillance et respect de la personne

Une bon accompagnement des personnes implique un sens des responsabilités développé.
Après chaque rendez-vous je suis amené à m’observer et à analyser les différentes attitudes que je vis avec les personnes que j’accompagne, ceci est nécessaire pour faire évoluer mes techniques et réajuster certaines choses au besoin.
Pour une relation d’aide je mets l’accent sur le respect de la liberté et l’autonomie de l’aidé, mon but n’est pas de devenir un substitut mais un soutien à son cheminement en tenant compte de ses convictions et de ses croyances.
A tout moment il peut être mis fin au travail d’accompagnement, les nouveaux rendez-vous étant pris à chaque fin d’entretien, nous ne sommes pas liés par un contrat ou une obligation de se revoir.
Toutes ces attitudes sont une autre base solide pour ma pratique des massages, l’écoute à chaque début et fin de séance est primordiale pour adapter le traitement, et mon empathie envers chaque personne m’accompagne tout au long du soin pour améliorer ses bienfaits.

Secret professionnel

Pour qu’un travail efficace puisse avoir lieu, il est impératif qu’une relation de confiance s’établisse entre la personne accompagnée et moi-même, c’est pourquoi je respecte et suis tenu au secret professionnel.
Excepté dans les cas prévus par la loi, je m’engage à ne divulguer à aucun tiers le contenu de ce qui est échangé lors des entretiens.
Je ne prends aucune note lorsque j’accompagne, mes rapports portent sur les méthodes et attitudes vécues et non sur le contenu.

Ce n’est pas une thérapie

Le type d’accompagnement que je propose s’adresse à tout adulte sans distinction de culture, de nationalité, de formation, d’idéologie, d’activité.
Dans les cas particuliers de personnes souffrantes de troubles et désordres psychiques importants, n’ayant aucune formation en psychologie, psychiatrie et n’étant pas médecin, je n’hésiterais pas à refuser des rendez-vous ou à mettre fin aux entretiens pour rediriger vers un spécialiste qualifié.